Poster un commentaire

Voila l’origine de la création du collectif

Nous nous sommes crées suite à un acte raciste et islamophobe sur Orleans en octobre 2014, et suite à l’incapacité de la gauche dite radicale ( ou communiste ) à se positionner sur le terme  « islamophobie »

lkn.jpg

Un acte islamophobe qui s’ajoute à la longue liste des attaques perpétrés contre la communauté musulmane à Orléans (Loiret). Dans la nuit du vendredi 24 octobre au samedi 25, l’agence de pompes funèbres musulmanes « Muslim Assistance » située dans le quartier de la Source a été la cible d’un groupe d’individus qui l’ont pillée et vandalisée. Déjà en juin 2013, un automobiliste islamophobe avait agressée verbalement 3 jeunes musulmanes à Saint-Jean-de-Braye, près d’Orléans.

Un acte islamophobe « ciblé et réfléchi »

Qu’elle ne fut pas la stupeur du gérant de « Muslim Assistance », Abdessamad Errich en arrivant samedi matin à son agence qu’il trouve sens dessus dessous. Sur les murs, des tags de croix gammées, de croix celtique nazies, mais aussi une tête de cochon ainsi que des inscriptions à caractère islamophobes :« Islam dehors », « Ferme ou crève » « Sales Arabes »

Rien n’a été épargné par les responsables d’une telle attaque aussi révoltante. S’ils ont pu voler des biens de cette agence de pompes funèbres musulmanes, ils n’ont pas manqués de saccager ce qu’ils ne pouvaient dérober : meubles, matériel informatique rendu hors d’usage et une imprimante taguée.

« Ils n’ont volé que le matériel de petite taille comme un ordinateur portable » confiait Abdessamad Errich au quotidien Saphir News. Quant à la grosse photocopieuse,  elle est désormais inutilisable après avoir été aspergée d’ « un liquide, du détergent » selon le gérant.

Les dossiers des familles ont quant à eux été conservés « dans une pièce fermée qu’ils n’ont pas réussi à ouvrir malgré des tentatives » assure le gérant qui veille à garder les originaux à son domicile. Un professionnalisme à toute épreuve qui devrait pleinement rassurer ses clients.

Malgré tout, l’ampleur des dégâts estimée à près de 5000 euros est tellement importante que Mr Errich a été contraint de fermer l’agence quelques temps afin d’entamer des travaux. Les cambrioleurs ont essentiellement visés l’intérieur du local située pourtant «  au rez-de-chaussée, dans une résidence sécurisée avec une caméra de surveillance à son entrée. Je n’ai pas ressenti le besoin de poser une alarme » explique t-il.

7117347-10906517.jpg

Des menaces téléphoniques incessantes 

Ouverte depuis seulement un an, c’est la première fois que ce lieu de deuil pour les familles fut touché par un acte islamophobe. Pour Abdessamad qui assure entretenir de bonnes relations avec le voisinage, il ne peut s’agir que d’un acte « ciblé et réfléchi » visant à porter clairement atteinte à la communauté musulmane d’Orléans. Située à quelques mètres de l’agence, la Mosquée n’a fort heureusement pas été visée.

Avant de subir une telle attaque, Mr Errich admet avoir reçu plusieurs menaces téléphoniques anonymes depuis septembre 2014 de type « La valise ou le cercueil », qu’il ne voulait pas prendre au sérieux en pensant à « des blagues de mauvais goût ». De plus, « je n’ai pas le temps, on a beaucoup à faire avec les familles » dit il.

Au delà des pertes matérielles et financières engendrées, les responsables d’un tel geste ont surtout manqués de respect à la portée symbolique que revêt la mort en Islam selon Abdessamad Errich. « On touche au sacré, à la mort chez les musulmans » déplore t-il.

Une plainte a été déposée pour vandalisme et tags à caractère xénophobe. Et l’activité de la société « Muslim Assistance » a été délocalisée vers leur seconde agence, située au centre-ville, ouverte très récemment ce mois d’octobre. Espérons que celle-ci soit suffisamment sécurisée pour ne pas attirer la haine de certains illuminés.

Publicités
Poster un commentaire

BONSOIR QUAND TU LIS CELA? APRès Tu Te dis  » dans quel pays je vis? »

Infos sur la poursuite de la lutte des personnels du CEFP Pontourny à Beaumont en Veron (37) contre la fermeture de l’établissement qui dépend de la DASES de la ville de Paris.

Pour rappel, un article concernant la situation du cefp avait été publié le 26 Mai.
Le CEFP (Centre éducatif et de formation professionnelle) de Pontourny accueille des mineurs isolés étrangers. Il est un des 14 établissements du Département de Paris de l’Aide Sociale à L’Enfance (ASE). Le conseil de Paris, qui gère l’établissement a décidé de fermer le centre, situé à Beaumont-en-Véron en Indre-et-Loire.

Pontourny en grève et à Paris le 27 mai

C’est en car que 42 personnes, dont 34 salariés du CEFP de Pontourny avec le Maire de la commune de Beaumont en Véron, sont montées à Paris, pour un rassemblement sur le parvis de l’hôtel de Ville. La grève était appelée par tous les syndicats,( FO, FSU/SUD,CGT,CFDT,UNSA,CFTC) des établissements départementaux. Au rassemblement se sont associés, des agents de la Ville de Paris, en soutien de la mobilisation, engagée depuis le 15 avril, par les salariés de Pontourrny, contre le Projet de fermeture, le maintien des postes, des 42 places d’accueil pour les jeunes placés par l’ASE.

Cette appel à la grève, est dans la continuité du 24 avril, où plus de 300 personnes des communes du chinonais, en présence des élus locaux (maires, conseillers municipaux…), avaient manifesté devant le centre.

Les prises de parole des représentants syndicaux, du maire de Beaumont en Véron, d’élus du Conseil de Paris Parti de Gauche et Front de Gauche(quittant le Conseil de Paris, réuni ce jour, pour soutenir le rassemblement) ont exprimé leur refus de voir disparaître un établissement qui répond aux besoins du dispositif de l’ASE de Paris,au nom de la politique d’austérité budgétaire, engagée par Mme Hidalgo.

Une délégation a été reçue par M. Grégoire et Mme Versini, adjoints de Mme Hidalgo, et M. Raymond, directeur de la DASES. Ils sont restés sourds aux arguments avancés ,démontrant le gâchis, le non-sens de la décision au mépris des agents, des jeunes, des représentants syndicaux, et du maire…mis devant le fait accompli, alors que le CEFP assure un accompagnement de qualité, permettant aux jeunes (majoritairement des mineurs isolés étrangers), parfaitement intégrés au tissu social, économique et associatif, de sortir du dispositif de l’ASE dans de bonnes conditions.

C’est sans compter sur la détermination des salariés et de leurs représentants syndicaux( FO, FSU) qui refusent de plier ; il en va de leur qualité de vie, car à terme, la plupart n’auront pas les moyens d’accepter un reclassement à Paris… ou d’accepter des promesses de reclassement plus qu’improbables, dans la région, touchée, elle aussi par des restrictions budgétaires par les conseils départementaux…Ils entendent élargir la mobilisation auprès de leurs collègues parisiens, et de la population du chinonais.

À terme ce sont aussi des menaces de fermeture des établissements et services situés en dehors de la couronne parisienne, comme cela a été sous entendu par Madame Versini, s’agissant du CEFP de Bénerville, situé en Normandie La casse des services publics du département et ville de Paris est bien engagée !

Le 10 juin, une délégation sera reçue, à nouveau par Mme Versini, participeront à cet entretien des représentants du personnel, M. Chateau, maire de Beaumont en Veron, M. Baumel, député PS de la circonscription, Mme Riocreux, sénatrice PS et maire de Benais (CVI de Bourgueil)… afin que Mme Hidalgo revienne sur sa décision de projet de fermeture du CEFP de Pontourny.

Poster un commentaire

RENCONTRE DEBAT ET REPAS A ORLEANS LE 26 JUIN 2015

Vendredi 26 juin aura lieu la 3ème rencontre organisée par le Collectif ACIDE (Agir Contre les Inégalités et les Discriminations Ethno-raciales). Cette soirée s’inscrit dans la continuité des événements précédents autour de l’islamophobie : le 20 février avec Laurent Lévy (Islamophobie en France : la laïcité dévoyée, la gauche divisée –https://www.facebook.com/events/502492659888448/) et le 10 avril avec Michèle Sibony & Ismahane Chouder (Une juive et une musulmane contre l’islamophobie – https://www.facebook.com/events/1558051814468365/).
20996_1458493837794582_241224486527203391_n
Cette rencontre se déroulera en 3 parties :

1/ La télévision est-elle islamophobe ? [Nadejda]
Visionnage d’archives de la télévision française sur l’évolution et la diffusion du discours islamophobe dans les médias avec un décryptage collectif du rôle de la télévision dans la fabrication d’un problème et sur la description d’une communauté de façon péjoratif.

2/ Stéréotypes sur les musulmanes [Nawel]
Projection d’un court métrage inspiré d’une histoire personnelle, qui traite des idées reçues à l’égard des femmes portant le voile, la perception extérieure de ce voile est souvent liée à une image rétrograde de la femme, alors qu’il est simplement l’expression de leur choix et liberté personnelle. La projection de ce film sera suivie d’une intervention de la réalisatrice ainsi que d’un débat.

3/ Repas solidaire (ftour) à 22h
En ce mois de ramadan pour les musulman-e-s, nous vous proposons de partager un repas convivial pour la rupture du jeûne. Musulman-e-s ou non, vous êtes tous convié-e-s afin de nous réunir dans un esprit fraternel pour clôturer cette rencontre. Pour une meilleure organisation, nous vous vous demandons de bien vouloir confirmer votre présence par :
– message sur le compte facebook du collectif
– mail : acide.orl@gmail.com
– téléphone : 06 61 08 68 89

Nous ferons appel à votre générosité pour la participation à ce repas car le collectif est indépendant et fonctionne uniquement avec ses propres fonds.